Biographie

MOLIA ART : artiste peintre

Après des cours aux Beaux-Arts de la Mairie de Paris sur nature morte, plâtre, et modèle vivant, MOLIA ART décide de s’orienter vers la peinture de toiles contemporaines.
En 2013, enfin, elle ose prendre en charge son désir profond: peindre, elle se juge capable de faire le grand pas et de vivre de son art.

Son activité artistique

Sa technique est centrée sur la couleur et la matière. Son concept novateur est de réaliser des toiles d’art contemporain à l’image des futurs acquéreurs. Influencée par les maîtres contemporains, tels Klimt, Soulages, Rothko, Kandinsky, Klee ou encore, De Staël, elle y trouve une source intarissable d’inspirations. Après avoir longuement étudié, réfléchi, l’intériorité a trouvé son chemin à travers signes, symboles, lignes arbitraires, écriture illisible où se glisse parfois le mot clef la  » piste  » comme le dit Tàpies pour éventuellement aider à la lecture de l’œuvre. Actuellement, MOLIA ART est représentée dans plusieurs galeries, salons et expositions.

Art et Web

Son énergie débordante et son désir de communiquer aux autres sa passion pour l’art l’ont conduite à développer une communication sur le Web et les réseaux sociaux. Elle ouvre ainsi de nouvelles perspectives aux relations qu’une artiste peintre entretient avec son public.

Le mot de MOLIA ART

Me vint alors une théorie:
 « Je ne dois pas réfléchir ni conceptualiser, mais laisser faire l’intuition. » Sur le plan pratique, signes et symboles que j’avais longuement étudiés vont disparaître, la toile devenant elle-même symbole.
 La matière restera fondamentale, elle-même étant spirituelle.
 Autres «outils» ou «artifices» nécessaires, les lignes resteront fidèles à mon évocation de l’espace-temps, tout comme l’écriture, illisible, sauf sur le mot « clef » invitant à plus profondément découvrir la toile. Messages d’espoirs, de désillusions, d’échecs ou de renouveau, fabuleux voyage intérieur émouvant parce que sincère. MOLIA ART, en quête d’identité, étaye laborieusement sa réflexion pour essayer de nous entraîner dans son sillage méditatif.

Aude Molia

Laisser un commentaire